/accueil/L'École Buissonnière/le Préau/contacts

Fabrice Harlé


Peintures






Dans les toiles de Fabrice Harlé, la couleur construit et déploie tout l’univers :
un univers qui peut se faire onirique, poétique, tendre ou malicieux.
Rien n’est jamais exactement comme on le perçoit au premier regard.
Les couleurs glissent, semblent se fondre, s’entremêler tout en fluidité, puis soudain, non, en voici une qui se rebelle, qui s’affirme dans toute son individualité orgueilleuse, qui éclate à la surface du tableau et nous interpelle.
Là, le regard s’arrête un instant et cette prise de pouvoir audacieuse d’un rouge framboise ou d’un jaune d’or nous entraîne vers une autre réalité, où les histoires contées par ces plages de couleurs s’entrecroisent, vibrent à l’unisson ou au contraire s’entrechoquent et frottent leurs individualités les unes aux autres.
La quiétude, le temps suspendu, puis le surgissement d’un tremblement sur la toile, un tumulte se crée et nous emporte vers d’autres rivages… On pourrait dire que ses paysages sont comme les coffres d’un magicien, à double-fonds.
Il en est de même de ses personnages, qui s’imposent à travers toute la puissance de leur matière colorée mais qui restent en même temps en suspens, prêts à se dissoudre, à ne laisser d’eux qu’un souvenir tenace.

Une peinture de la dualité.
Dernière mise à jour de la page le mercredi 11 avril 2012 à 10 h 57.
www.lecolebuissonniere.org (rev. 324) - Fait avec basicwiki 3.4.57 (rev. 190)