/accueil/L'École Buissonnière/le Préau/contacts

Soirée Poésie

Tangos Slams Coplas



Michel Dréano traque l’émotion où elle se trouve. Autant dans la métropole agitée
que sur les landes de la Bretagne de ses ancêtres.
Capable de passer d’une drôlerie de môme à une tendresse poétique,
il n’oublie jamais de s’amuser avec les mots.
Mais il sait aussi tisser, avec rigueur et efficacité, des petits scénari, très visuels.
L’artiste, à la fois musicien et slameur, s'assume en tant que baladin,
ouvert à de nombreuses influences et refuse qu'on lui colle,
au pays de Descartes, une étiquette sur le dos.






Miguel Sévilla et la jeune et talentueuse guitariste Lucie Delahaye

Tangos, slams et coplas, parce que ces trois formes d’ex- pression poétique sont liées à la vie de l’auteur et relient l’Andalousie au nord de l’Argentine et Buenos Aires à Paris.
Tangos, slams et coplas, parce que ces trois formes de poé-sie sont populaires : elles traduisent ce que vit, ressent et ce dont rêve une partie importante de la population et contreviennent à l’hermétisme élitiste. Il s’agit d’une poésie ouverte, habitée par un même état d’esprit, por-tée par un parti pris de simplicité.
Tangos, slams et coplas traitent souvent d’amour et de mort, sans jamais oublier le monde du travail dont elles sont issues. Mais il y a, en quelque sorte, une différence de surface : si les coplas nous parlent davantage de la campagne et évoquent de beaux paysages, tango et slam nous parlent de la ville et d’un environnement qui n’est pas nécessairement « beau ».


C'EST AU PRÉAU de l'École Buissonnière,
le vendredi 21 octobre 2011 à 20 H
37, rue Alexandre Dumas Paris 11ème

Rémunération au chapeau

Dernière mise à jour de la page le mardi 11 octobre 2011 à 14 h 20.
www.lecolebuissonniere.org (rev. 324) - Fait avec basicwiki 3.4.57 (rev. 190)